Mon compte
se connecter
Je m'inscris :
Se connecter :
se connecter Mot de passe perdu?

Veuillez entrer votre email.

Partager sur :

Je fais un don

idées détournées

Association à haute valeur humaine ajoutée, idées détournées a initié en 2007 à Lorient, le mouvement des « HABITANTS CREATEURS » : savoir détourner les matériaux et les objets en insufflant un enthousiasme social et collectif !

Son leitmotiv : créer des événements populaires à partir de décors déchetteriques en rassemblant les populations autour d’un projet culturel et artistique à fortes retombées sociales et environnementales. 

Impulser la créativité, la faire rimer avec système D et encourager le détournement d’idées. En toute liberté ! Accueillir, laisser la place ouverte, libre pour qui veut la prendre. Idées détournées encourage par ses actions la mixité sociale, le décloisonnement des quartiers et des esprits et l’accès à la création pour tous. Elle accorde une attention bienveillante aux bénévoles et à tout habitant investi dans l’association.

À partir de déchets recyclés et de matières récupérées, iDD créé dans ses ateliers des tableaux, des fresques, des événements éphémères, des fêtes populaires, des gammes de mobilier contemporain, des collections de vêtements et accessoires, des véhicules non polluants, des décorations de Noël, des déguisements et chars pour carnavals... D’une grande convivialité et d’une étonnante modernité !

Véritable catalyseur d’énergies, d’échanges, de rencontres, l’association iDD a su inventer et diffuser une autre façon de vivre ensemble sur le territoire.

Il faut voir dans ses ateliers les centaines de personnes de tous horizons s’activer, bricoler, rire et partager de bons moments : des mamies apprenant à des adolescents placés sous protection judiciaire à tricoter, coudre ou encore crocheter ; des parents sollicitant la fibre créatrice de leurs enfants, des personnes à mobilité réduite, des femmes au foyer, des bricoleurs venus découper, coller, visser, pointer des pots de yaourt, des bouteilles en plastique et autres bouchons pour donner corps à des animaux géants, des bouquets de fleurs impérissables, des univers oniriques, des objets imaginaires…

Avec ses petits moyens et ses grandes idées la ruche d’idées détournées se compose d’une équipe salariée (3 CDI, 1 CAE, 1 emploi d’avenir), de techniciens intervenants, de 800 bénévoles et de plus de 1300 adhérents à l'année.

Depuis 2009 la Ville de Lorient met à disposition de l’association un local que les détourneurs ont transformé en Magic Lieu ouvert à tous, lieu de vie et de partage accueillant les ateliers de création collective, un jardin partagé ainsi que la plupart des événements organisés par iDD. Le Magic Lieu est également ouvert aux associations de l’agglomération lorientaise.

Idées détournées est aussi sollicitée ponctuellement pour des ateliers de création hors-les-murs (Salon Terre, Salon de l’Habitat, Festival zéro déchet…) ou de façon régulière dans des quartiers populaires de Lorient (collaboration avec le bailleur social LB Habitat).

Elle est reconnue d'intérêt général pour toutes ses actions sociales. L'association compte une trentaine de structures adhérentes et utilisatrices de ses ateliers de création et accueille de nombreuses personnes en Travaux d’Intérêt Général, une quarantaine de stagiaires et au moins deux services civiques par an.

iDD a à son compte :

- Les ateliers de recyclage et de créations accessibles à tous toute l'année

- Un échange avec les ateliers d’artistes du Milchhof à Berlin - été 2017

- Le « Breizh Banquet » pour la Fête de la Bretagne 2017

- Deux éditions des « 25h Chrono du Recyclage » - 2015 & 2016

- « La mode dernier tri » by idées détournées au Salon International « Textile Art » à Berlin - juin 2013

- L’idée et la direction artistique du « Train de la création » à Dinard - 2012

- Les « Déchets d’œuvres d’habitants », - juin 2010

- « Les Noëls enchanteurs » à Lorient de 2008 à 2014

- La gestation et l’installation du « Musée éphémère » à Lorient - 2007/2008 

- Les défilés aux carnavals de Lorient

- Les salons de la récup’

 « Ils font du beau avec du rebut. L’art peut plein de choses : enchanter nos poubelles. Rassembler les gens. Rendre le monde plus joli qu’il n’est. 

(…) L'entrée est libre. Et libre la création. À quoi ça sert ? « À mettre de la couleur sur la crise. À rendre l'art à la portée de chacun, à rassembler tout le monde. » À faire sourire la tristesse ? « À montrer aussi que les gens et les choses ne sont jamais hors d'usage. »

Il y a des rires. Les mêmes que ceux que l'on entend dans les centres Emmaüs. Le rire des gens qui s'agitent sur la Terre pour que la vie y soit un poil plus vivable. »

François Simon, Ouest-France - 7 juin 2010

Les projets que nous réalisons grâce à vous

idées détournées Enclos du Port - Quai du Péristyle, 56100, LORIENT 02 56 37 23 64